Ixelles loupe le coche face à un des favoris de la série : 68-80

Le BC L’9 Flénu, second au classement, a enregistré un huitième succès à l’occasion de son déplacement ce mercredi à la rue Volta. Le FBI, avant-dernier mais qui compte des rencontres de retard, a eu du mal dès l’entre-deux par rapport au jeu placé des Ouattara et Houdart. Menés 12-20 au quart, les Ixellois se rebiffaient pour recoller au score.

Après la mi-temps (30-31), leur zone ennuyait sévèrement les troupes de Marc Sottiau. Ixelles pouvait mettre du rythme en transition et développait au départ des pertes de balle flénusiennes son jeu favori : la contre-attaque. Son 14-6 au sortir des vestiaires amenait un intéressant 47-37 (25e). Au plus fort de la tempête, Flénu ne tremblait cependant pas. Cinq triples permettaient aux visiteurs de recoller à 49 partout (29e). Via Harden et Jeram, le FBI reprenait ses distances mais tant à 59-52 (33e) qu’à 60-56 (37e), il ratait des paniers tout faits. Ixelles allait s’en mordre les doigts. Flénu, plus présent défensivement, reprenait l’avance mais ne pouvait empêcher la prolongation à 62 partout. Omniprésent durant le temps réglementaire, Ouattara (bien aidé par le décisif Gevenois) se révélait impérial en prolongation : 68-80.

"On a un peu manqué de jugeote sur certaines phases et on perd des ballons importants" résumait le coach Goossens. "Au final, c'est l'expérience qui a triomphé de la jeunesse. Mon équipe est en reconstruction. C'est dommage car ça va être difficile d'aller gagner là-bas au second tour."

FRIENLY BULLS IXELLES 68

BC L'9 FLENU 80 (A.P.)

Ixelles : HARDEN 10-2, RIAHI 4-3-6, Pendeville 0-2, JERAM 3-9, Liettefti (-), Diallo 0-4, ABWAO 2-2, Samyn 2-0, Bhati (-), COULIBALY 4-8, HERVELLE -, De Almeida 5-2.

Flénu : Mevis (-), Dalfonso (-), HOUDART 8-8-2, Dupont 2-3, SCIUTO -, Gevenois 0-0-9, JOSPIN 2-5, FOURNEAUX 5-3, Donniacuo 2-3, Comblez -, OUATTRA 12-9-7, Petignot -

Quarts : 12-20, 18-11, 24-18, 8-13, 6-18.