Une semaine après avoir partagé l’enjeu face au Club de Bruges au stade Fallon, le Fémina White Star croise à nouveau la route des Brugeoises ce samedi, cette fois-ci en déplacement. Si Audrey Demoustier espère revoir le même genre de prestation que vendredi dernier, la coach des Woluwéennes sait aussi que les Brugeoises auront à coeur de prendre une petite revanche. "On retourne à Bruges, ce sera un match différent car elles jouent à la maison. Mais on va l’aborder de la même façon et avec la même mentalité que vendredi dernier", débute Audrey Demoustier.

Pour réaliser un résultat à Bruges, les joueuses du Fémina White Star devront afficher les mêmes qualités qu’il y a une semaine. "Les joueuses ont respecté les consignes, elles étaient bien organisées, on a eu cette combativité et cette agressivité qui font du bien à l’équipe. On a encore du travail mais nous sommes en progression et c’est le plus important."

La solidité défensive, c’est la base de travail des Woluwéennes. "Cette solidarité défensive, c’est une de nos forces. On doit la conserver à chaque match et tant qu’on le fera, on prendra des points."

Même s’il y a bien entendu certains points à améliorer. "C’est au niveau du football et notamment de la technique qu’on doit s’améliorer. Mes joueuses doivent oser jouer au football mais c’est avec le temps et l’expérience que ça va venir."