Seule la victoire comptait pour le Daring avant son déplacement au Léo. Et malgré une prestation pleine de bravoure et une excellente partie du gardien Feldheim, les Molenbeekois n’ont pas su profiter de la petite forme du Léopold. Les Ucclois s’imposent sur le fil et privent définitivement les visiteurs de top 8.

"Comme contre Louvain, le Bee ou Gand, nous avons pris du plaisir à défendre. Mais on s’est emballés dans les cinq dernières minutes pour tenter un hold-up à trois points", livrait Geoffroy Cosyns, le médian noir et rouge. "Je croyais à moitié aux playoffs. Nous avons perdu bêtement des plumes, notamment contre Namur. À partir de là, nous sommes à la place que nous méritons. Nous avons fait beaucoup d’erreurs. Mieux vaut les faire maintenant que dans des rencontres pour le maintien."

Côté Léo, ce succès poussif permet de suivre le train d’enfer dicté par le leader gantois. Et c’est tout. "Dans ce genre de matches et dans ces circonstances, il faut juste engranger. Si la manière n’y est pas comme aujourd’hui, ce n’est pas drame", concluait Dimitri Cuvelier.