Dès le début du conflit militaire en Ukraine, plusieurs initiatives ont déjà été lancées par la commune de Woluwe-Saint-Lambert, portant notamment sur le don de matériel et de médicaments de même que sur la mise à disposition, gratuite, de logements en faveur des réfugiés. "Woluwe-Saint-Lambert a exprimé sa totale solidarité avec la population de ce pays. Les conséquences humanitaires qui découlent de cette situation de guerre ont incité la commune à s’impliquer concrètement et avec détermination dans le soutien qui peut être apporté aux Ukrainiennes et Ukrainiens", indiquent les autorités communales woluwéennes.

Parallèlement à ces actions, le bourgmestre Olivier Maingain et l’échevin des Sports Éric Bott ont pensé que les clubs sportifs de la commune auraient vraisemblablement à cœur d’également se mobiliser pour apporter leur contribution à cet élan de solidarité. "L’objectif étant d’offrir aux enfants et adolescents ukrainiens, qui ont trouvé ou trouveront refuge à Woluwe-Saint-Lambert, une parenthèse de détente active dans un contexte quotidien bien difficile à vivre. Il a donc été demandé aux clubs qui en ont la possibilité d’envisager d’ouvrir les portes de leurs entraînements à ces jeunes qui souhaiteraient pratiquer leur(s) sport(s) favori(s)."

À l’heure actuelle, les cercles sportifs suivants ont d’ores et déjà donné leur accord : A.M. Royal Judo Po- séidon Ryu (sections judo et karaté), Europa Gym (gymnastique féminine), La Rasante Saint-Lambert HC (hockey), Racing White Woluwe (football), Royal Linthout BC (basket), Royal White Star AC (athlétisme), Rythm & Dance Poséidon (danse), Wolu Tennis Academy Club (tennis). "D’autres ne devraient pas manquer de leur emboîter le pas dans les jours à venir."

Pour l’organisation pratique, les secrétariats du stade Fallon (02 761 03 48) et du complexe sportif Poséidon (02 771 14 33) ont été chargés d’épauler, si nécessaire, les clubs désireux de s’impliquer dans cette initiative.