Bruxelles

Qualifié pour le Mondial d’Ironman, le jeune triathlète du RCBT a réalisé un rêve

L’Ironman d’Hawaï, pour un triathlète, c’est le Graal absolu. L’épreuve est non seulement mythique, en plus d’être disputée dans un lieu qui en fait rêver plus d’un.

Mais, en outre, au-delà d’être le Championnat du Monde de la discipline, cette compétition est l’une des plus difficiles, vu son parcours sélectif à souhait, rarement plat, souvent balayé par le vent, mais aussi ses conditions climatiques atroces pour les sportifs. Non seulement la chaleur est écrasante mais, en outre, le taux d’humidité est important, rendant les efforts pénibles.

Au départ, le Bruxellois Louis Bouillet, jeune talent qui, depuis des années, rêvait de se rendre à Hawaï. Sa qualification, il ne l’a pas volée. Mais il restait donc à mener à bien cet effort dans une eau des plus agitées sur 3,8 km où plus de deux mille nageurs ne reculent devant rien pour évoluer, avant d’enchaîner avec 180 km à vélo et terminer par un marathon de 42,195 km. Finalement, il l’a fait ! Louis Bouillet est arrivé à bout de ce défi un peu fou.

"C’était la meilleure et la pire course de ma vie."

Partagé entre le plaisir de l’avoir terminée et les difficultés tout au long de la journée, Louis Bouillet n’a pas à rougir. 10 h 16, ce n’est peut-être pas le chrono du siècle mais, à son âge, l’important était de prendre de l’expérience et de profiter de l’instant magique. "Le but était de terminer cet Ironman de légende en moins de temps que le premier champion de cette course, voici 40 ans, c’est-à-dire moins de 11h46.58 ! Mon objectif est donc largement atteint !"

Louis a de toute manière tout l’avenir devant lui. Et la sagesse aussi quand il évoque ses supporters éveillés toute la nuit, en Belgique. "Désolé d’avoir ruiné la nuit de certains, mais j’ai, à présent, réalisé mon rêve d’ado… Maintenant, il me reste mon rêve d’enfance : devenir marchand de glaces."

Affilié au RCBT, il vient bien malgré lui d’écrire une ligne de plus dans le palmarès de son équipe et, surtout, bénéficie à présent d’une solide expérience pour poursuivre dans la voie qu’il s’est tracée, celle du dépassement de soi.