Le leader qu’on n’attendait pas se déplace chez celui qu’on attendait aux avant-postes.

Braine qui occupe la 9e place avec 17 points alors que Jette est en tête de la série avec 29 unités, voilà un classement auquel on ne s’attendait pas au moment d’évoquer les forces en présence cet été. Alors que l’on imaginait un classement inverse, c’est bien en leader que le RSD se déplace à Braine. "C’est vrai que l’on voyait plus Braine occuper la première place que Jette mais cette première place, nous ne l’avons pas volée. Nous avons prouvé au fil des semaines que nous avons les qualités pour la défendre ", rétorque le Jettois Eloy Suarez.

Car, même si Jette est assuré de participer au tour final suite au gain de la première tranche, l’équipe a bien l’intention de conserver son leadership le plus longtemps possible. "Au début, nous étions nous-mêmes surpris par cette première place. Mais nous avons rapidement enlevé cette idée de notre tête et décidé de défendre cette première place jusqu’au bout."

Pour y arriver, les Jettois pourront compter sur les qualités affichées depuis le début de la saison. "Notre grande force, c’est notre collectif. Il n’y a pas un joueur plus important qu’un autre. Tout le monde est capable de marquer, de faire des passes décisives et de bien défendre."

Des qualités qu’il faudra mettre en avant dimanche face à une équipe de Braine qui monte en puissance. Mais, en cas de victoire face à un candidat annoncé à la montée, Jette marquerait une fois de plus les esprits. "Braine revient petit à petit dans le coup, une équipe très compliquée à jouer tant le danger peut venir de partout. De notre côté, une victoire nous permettrait de marquer les esprits et est capitale car Ganshoren, Walhain et les autres sont en embuscade."