Bruxelles

Etterbeek n’a pas eu gain de cause devant l’ACFF, Kosova jouera bien le tour final.

Après avoir vu sa plainte contre le BX Brussels, pour un joueur aligné durant la saison mais pas en ordre au niveau de sa pièce d’identité, rejetée par le CP Brabant il y a quelques jours, le RRC Etterbeek avait décidé d’aller en appel devant l’ACFF.

Ce vendredi, l’avocat et président d’Etterbeek, Anthony Houthoofd, a plaidé sa cause, tout comme l’avocat du BX Brussels et finalement, l’ACFF a rendu son verdict : l’appel d’Etterbeek est jugé recevable mais non fondé. "Les deux avocats ont plaidé l’affaire, ils ont délibéré pendant cinq minutes à peine et ont rendu leur décision en avançant que le joueur répondait aux exigences. J’attends de recevoir le jugement par écrit mercredi pour avoir les détails", confie Anthony Houthoofd. "J’avais déjà été stupéfait par la façon dont notre affaire avait été traitée au CP Brabant mais c’est encore pire à Cognelée."

Du coup, c’est bien Kosova qui disputera le match du tour final interprovincial ce dimanche à Rochefort. Même si le club d’Etterbeek pourrait pousser l’affaire encore un peu plus loin dans les jours à venir.

Au moment de sortir de l’ACFF, Anthony Houthoofd, l’avocat et président d’Etterbeek se montrait déçu et pratiquement résigné. "Je dois encore voir avec mon comité si nous allons en évocation ou pas. Si c’est le cas, comme le prévoit l’article 1723 du règlement, nous avons sept jours pour déposer un recours et le tout devra être jugé avant le 30 juin", nous a-t-il confié.

Une chose est certaine, du côté d’Etterbeek, on se montrera intransigeant et encore plus attentif la saison prochaine. "Je me demande bien ce que le BX Brussels va désormais faire avec ce joueur ? Va-t-il rester, sera-t-il renvoyé ou sera-t-il transféré avec une pièce d’identité caduque ? Quoi qu’il en soit, si nous jouons contre lui la saison prochaine, nous jouerons à chaque fois sous réserve."