Cela fait plus d'un an que le projet du Brussels Football en partenariat avec l'Hôpital Universitaire Des Enfants Reine Fabiola a vu le jour. Un projet dont l'initiative est de donner la chance aux enfants de découvrir le football. Un an plus tard, retour sur les terrains de Jette pour voir comment les choses se passent.

Mélissa Moretti, diététicienne à l'Hôpital Universitaire Des Enfants Reine Fabiola: "Malgré les conditions sanitaires actuelles, c'est chouette que l'on ait pu continuer à proposer cette activité. Surtout que l'on retrouve parfois des enfants mal dans leur peau et on voit qu'ils se sentent bien ici sur les terrains."

Et sur les terrains justement, les enfants progressent rapidement. "On constate que ceux qui viennent souvent évoluent. Ça reste des débutants mais ils commencent à acquérir certaines bases. Mais le plus important, c'est de les voir sortir du terrain avec le sourire. Et en tant que formateur, on rentre également à la maison avec la banane", explique Thomas Vanhamme, l'un des formateurs. Au travers de ces entraînements de football, les enfants reprennent confiance. "Ils se sentent revalorisés et ça leur permet de retrouver cette confiance perdue", confirme Abdelhakim El Abdellaoui, infirmier chef du service pédopsychiatrie.

Un projet qui fonctionne bien, redonne le sourire aux enfants et incitent même certains à s'inscrire dans un club de football. Preuve que le pari est gagné.