De l’expérience devant avec Glouftsis et derrière avec Mélange, Stockel, qui affrontait Tubize mardi soir en amical (2-2) a un groupe intéressant, malgré l’incertitude quant à la division dans laquelle le club évoluera.

"Le groupe prend forme, tous les joueurs se sentent concernés et c’est une grande source de satisfaction pour moi. Si on est en D3 ACFF, on n’a pas besoin de douze ou treize gars mais dix-huit, vingt ou même vingt-deux. C’est donc important"
, estimait Miguel Capilla (T1).

Son équipe a d’ailleurs fait preuve de courage pour revenir au score (1-1), avant de prendre l’avantage et d’encaisser à quinze minutes du terme.

"Au niveau de la circulation du ballon, je ne me fais pas trop de soucis. Notre gros chantier, c’est le physique. Je ne parle pas des courses, mais plutôt de l’impact dans les duels. Nous devrons grandir dans ce compartiment pour arracher des points." Ses protégés n’ont pourtant pas hésité à aller au combat face à Tubize, avec de multiples fautes sifflées de chaque côté. "Mais leur défenseur a traversé la moitié du terrain sur le 0-1, il aurait dû être arrêté plus tôt. Et on a encaissé sur une phase arrêtée", pestait-il.