Pour leur première rencontre de l’année, les joueuses du Fémina White Star recevaient leur homologues du club de Bruges. Une équipe classée deux places et sept points au-dessus des Woluwéennes, à portée donc des troupes d’Audrey Demoustier.

Sur la pelouse, ce sont les Brugesoises qui ont pris le début de match à leur compte. Un pressing haut de la part des attaquantes et un bloc bien en place, de quoi empêcher le Fémina de développer un jeu construit. Et même si Gijsbrechts fut la première à tenter sa chance dans ce match, c’est bien Bruges qui ouvrait la marque sur penalty. Auteur de l’irréparable dans sa surface, Engelen se rachetait dans un premier temps en détournant le penalty mais l’arbitre le faisait retirer, la gardienne ayant avancé au-delà de sa ligne. Guns ne manquait pas la seconde tentative (0-1).

Mené, le White Star éprouvait pas mal de difficultés à inquiéter une défense brugeoise bien en place mais sur les contres locaux, on sentait que marquer un but était à la portée des Woluwéennes. Ce qu’elle faisait juste avant la pause lorsque Bougard transformait le penalty obtenu par Broos.

La seconde période, elle, fut plus équilibrée, même si les occasions furent brugeoises. Heureusement, la solidarité défensive des Woluwéenens étaient présentes, à l’image de De Koker qui sauvait sur sa ligne une reprise brugeoise sur corner. Une solidarité récompensée par ce bon point du partage.


Fémina White Star - Club Bruges 1-1


Fémina White Star: Engelen, Deville, Cochez, Sinon, Simons, De Koker, Broos, Codden, Bougard, Suenens (90e Guiteras Osma), Gijsbrechts (75e Tambeur).
Club Bruges: Geeraert, Vanhaecke, Viaene, Verdonck (30e Martens), Decorte, Van Den Abbeele, Vangheluwe, Iliano, Temmerman, Guns, Kerkhove (64e De Groote).
Arbitre: M. Fernandes Barros.
Avertissements: Martens, Simons.
Les buts: 13e Guns sur pen. (0-1), 39e Bougard sur pen. (1-1).