Le club anderlechtois va jouer la montée en N2 ce samedi face au voisin de l’Alpa.

Le derby de ce samedi entre le RCTT Anderlechtois et le CTT Alpa Royal Schaerbeek Woluwe vaudra le déplacement puisque les deux équipes bruxelloises se disputent actuellement le titre en Régional, donnant accès à la Nationale 2. Un duel pas vraiment attendu en début de saison puisque les Anderlechtois ont été promus dans cette division il y a quelques mois à peine. "Jouer le titre en Régional, c’est historique pour le club. Nous n’avions jamais été plus haut que la P1 avant ça et aujourd’hui, nous jouons le titre au niveau régional. Pour l’année de notre 70e anniversaire, c’est tout simplement extraordinaire" , se réjouit Serge Dierickx, son président.

Véritable surprise de ce championnat, la formation anderlechtoise a pu compter sur l’arrivée d’un renfort de choix pour faire déjouer tous les pronostics. "L’arrivée de Sébastien Destrebecq en provenance du Logis a été un véritable plus, dans un noyau de qualité et très complémentaire. C’est ce qui nous a permis de prendre la tête, au nez et à la barbe de tous les clubs wallons, et de nous offrir ce duel avec l’Alpa."

Même si les Schaerbeekois semblent être les favoris de ce derby. "Leur noyau est plus étoffé, ils peuvent plus facilement permuter. Ce sera difficile mais nous avons prouvé tout au long de la saison que nous avons les armes pour rivaliser. Nous entamons la dernière ligne droite et ce derby est l’occasion pour nous de rêver à une montée en N2."

Un niveau pour lequel le club semble prêt. "Monter en N2 nous apporterait plus de notoriété, attirerait d’autres joueurs qui se sont déjà renseignés pour venir chez nous. On semble amener un vent de fraîcheur apprécié par beaucoup dans le monde du tennis de table brabançon."

Un élan dynamique qui pourrait être encore plus grand le jour où le club recevra son nouveau local. "On espère que ce sera pour la saison 2021 car nous avons besoin de plus d’espace pour continuer à grandir."