C’est officiel depuis ce week-end : le RWDM, club emblématique belge, fera son retour en D1B la saison prochaine. 

Un rêve pour le président Thierry Dailly, qui a relancé le club en 2015. "C’est une émotion énorme" , a expliqué l’invité du Grand Débrief. "C’est quelque chose d’énorme pour le club, pour nos jeunes, pour nos supporters ou encore pour nos sponsors. Depuis cinq ans, nous avons fait un grand parcours et le travail a payé. Ce n’est que du bonheur."

Avec ce passage au sein des 24 clubs professionnels belges, la question de la reprise par des investisseurs étrangers se pose. "Il faut rester ouvert à tout" , avance Dailly. "Quoi qu’il arrive, qu’il y ait un investisseur belge ou étranger, c’est clair que le football est une entreprise. Mais ce qui est clair aussi, c’est que mon souhait est de rester un vrai club belge et bruxellois. Sportivement, je prônerai la stabilité et pourquoi pas faire venir des grands noms pas chers (sourire). Nous aurons un budget de 2 millions d’euros."