Ce vendredi à 7h30 du matin, le Bruxellois Alexandre Oristyle s'élancera de Gand pour un tour des cinq magasins TraKKs de Belgique, soit un périple de près de 300 km (297 pour être précis) qui doit l'emmener jusque Liège. "J'espère boucler le tout entre 50 et 60 heures même si je vise idéalement les 48 heures", nous lance-t-il.

300 km d'un coup, sans réelles pauses pour dormir ou s'alimenter, le genre de paris fous auquel le Bruxellois est désormais rôdé. "La plus longue distance que j'ai parcourue, c'était 265 km. Ce sera un peu plus long cette fois mais j'ai l'habitude de ce genre d'efforts. Je suis un mordu d'ultra, je ne suis pas là pour l'aspect compétition mais juste pour m'amuser. Parcourir de telles distances est devenu une habitude chez moi, je m'y prépare en continu."

Pour ne pas se perdre, il suivra certains sentiers de grandes randonnées déjà répertoriés mais il a aussi son petit secret pour ne pas se perdre. "Il faut suivre les voie ferrées. Si vous y parvenez, vous ne pouvez pas vous perdre."

Même la nuit ne l'effraie pas. "Au contraire, courir seul la nuit, c'est très méditatif. Ça peut paraitre long mais j'aime ces instants où vous êtes déconnectés de la vie de tous les jours. Et puis comme vous ne voyez pas trop ce qu'il y a devant vous, l'effort parait moins grand, vous êtes uniquement focalisé sur votre corps et votre rythme."

Le grand départ est prévu ce vendredi à 7h30 depuis le magasin TraKKs de Gand.

"J'espère arriver à l'Atomium vers 18h, je m'offrirai ensuite quelques passages touristiques par le Botanique, la cathédrale Saints-Michel-et-Gudule, la Grand-Place, le Mont des Arts et puis je prendrai la direction de Namur en passant par l'Abbaye de Villers-la-Ville (samedi 5-6h du matin) pour arriver à la Citadelle de Namur vers midi. Ce sera ensuite Andenne, le mur de Huy en début de soirée et puis direction Liège, le parc de la Boverie, la Montagne de Bueren et une arrivée à Rocourt que j'espère pour dimanche en matinée."

La carte de son parcours

© DR