La salle d’escalade NEW ROCK, existante depuis 1988 et située sur la Chaussée de Watermael à Auderghem, est fermée depuis maintenant plus de six mois à cause de la crise Covid. Seuls les cours d’escalade pour les enfants en dessous de 13 ans ont pu reprendre dans la salle, privant adolescents et adultes de leur sport.

Devant l’absence de perspectives de réouverture, la salle d’escalade NEW ROCK a imaginé une alternative à cette situation de restriction et a introduit la demande aux autorités compétentes (Commune, Région, service mobilité) pour pouvoir installer des infrastructures d’escalade de blocs extérieures, sous le viaduc Herrmann-Debroux, en face de la salle. "L’objectif est de permettre à tous les pratiquants grimpeurs de plus de 12 ans de pouvoir recommencer, en conformité avec les mesures Covid, à pratiquer leur sport le plus rapidement possible au grand air", explique Annick Rouserez, l’une des responsables de la salle auderghemoise.

Pour installer cet espace, il a toutefois fallu batailler avec les autorités. "L’idée a germé en janvier mais il a fallu près de trois mois pour avoir les autorisations de la commune, de la Région et de Bruxelles mobilité. Une fois que nous avons reçu les autorisations, nous avons travaillé sans relâche pour construire les différentes parois et dispenser nos premiers cours ce mercredi."

Une initiative accueillie avec un énorme engouement de la part des membres. "Tous les parents et tous les membres saluent notre idée. Cela nous permet de revivre, de pratiquer à nouveau notre sport."

Même si cet espace installé pour trois mois ne devrait pas être très rentable. "Depuis le début de la crise, nous n’avons reçu aucune aide. Cet investissement ne devrait pas être totalement rentabilisé, mais il fallait faire quelque chose pour nos membres."

Une chose est certaine, l’installation attire les regards. "Des espaces comme ça, il n’en existe pas à Bruxelles. Cela attire la curiosité et pourrait susciter de nouvelles vocations."