Un souvenir merveilleux pour l’ancien pro devenu jeune entraîneur.


Nous poursuivons notre plongée dans nos archives à l’occasion de notre série Une photo, un souvenir, histoire de revivre les émotions d’un titre en compagnie de l’une des personnalités du football brabançon. Pour ce nouvel épisode, retour en 2015 et la victoire de Hal lors du tour final de P1. Après avoir éliminé le Crossing Schaerbeek en demi-finale, l’équipe dirigée à l’époque par un certain Alan Haydock, renversait Stockel lors d’une finale retour inoubliable.

Après le partage 2-2 concédé sur la pelouse de Stockel lors de la manche aller, Hal devait l’emporter sur son terrain pour espérer rejoindre la promotion. Menés au score 0-1, les Hallois ont finalement renversé la vapeur en seconde période pour s’imposer 4-1 grâce à un doublé de Roulez et des buts de Magro et Buscema.

"Nous étions dans nos petits souliers avec ce score de 0-1 à la pause. J’ai alors décidé d’enlever un milieu défensif pour faire monter un joueur offensif en la personne d’Hicham Hamri. De par sa fougue et ses qualités, il a donné un tout autre visage à l’équipe. Ce match, disputé devant plus de 1000 personnes, ce fut quelque chose de phénoménal. Une journée dont j’ai conservé beaucoup de souvenirs et de photos, d’autant qu’il s’agissait de mon premier grand moment dans ma jeune carrière d’entraîneur", évoque Alan Haydock.

Une journée chargée en émotion. "Une semaine plus tôt, nous avions malheureusement enterré notre CQ, Jef Goossens, présent au club depuis près de 20 ans. Cette montée, ce fut donc quelque chose de très euphorique mais aussi de très émotionnel. Un match que j’ai vécu à 100%, comme je les vis toujours, avec ce mélange de passion et de stress et puis cette explosion de joie au coup de sifflet final."
© sterpigny


Trois montées en sept ans pour Alan Haydock


Depuis cette montée glanée via le tour final, Alan Haydock en a ajouté deux autres à son palmarès. Tout d’abord dès la saison suivante lorsque Hal a rejoint la D2 amateurs alors que la dernière en date est toute récente puisque l’ancien joueur de la Raal vient d’accéder à la D2 amateurs avec Ninove. "J’avais débuté la saison à Wolvertem mais les dirigeants se sont montrés très compréhensifs et m’ont laissé saisir cette opportunités à Ninove. Lorsque je suis arrivé, l’équipe était 8e et au final, nous terminons à la deuxième place, ce qui nous permet d’accéder à la D2 amateurs."

Des envies de voir plus haut?

"Je prends toujours beaucoup de plaisir à coacher et surtout à partager mon vécu avec les joueurs. Cette notion de plaisir, c’est le plus important pour moi. Mon but n’est d’ailleurs pas d’entraîner au niveau professionnel. Que ce soit par rapport à mes ambitions ou la gestion avec mon boulot qui me prend beaucoup de temps, je pense que la D2 amateurs est le niveau le plus élevé auquel je peux prétendre."
© sterpigny