Sébastien Lechien se remémore cette journée du sacre, un après-midi de mai 2016



Nous poursuivons notre plongée dans nos archives à l’occasion de notre série Une photo, un souvenir, histoire de revivre les émotions d’un titre en compagnie de l’une des personnalités du football brabançon. Pour ce nouvel épisode, retour en 2016 pour évoquer le titre du Stade Everois en P3 en compagnie de son entraîneur, Sébastien Lechien.

Cette année-là, après un début de saison manqué, les Everois signaient un renversant second tour, battus à une seule reprise et affichant un incroyable bilan de 42 sur 45 qui leur permettait de coiffer Saint-Josse sur le fil. "A cause de notre début de saison manqué, nous avons vu Saint-Josse en tête durant pratiquement toute la saison. Nous comptions même une dizaine de points de retard au terme du premier tour. Mais nous n’avons rien lâché, et même si nous avons été battus par Saint-Josse durant ce second tout, nous avons petit à petit résorbé notre retard", explique Sébastien Lechien.

Jusqu’à cette dernière journée de championnat et un titre remporté sur la pelouse de Moreda Uccle lors de l’ultime journée. "Nous avions pris la tête du classement lors de l’avant-dernière journée de championnat. Une victoire à Moreda suffisait pour nous offrir le titre. Et ce fut une avalanche de buts puisque nous menions 5-0 à la pause. Je me rappelle d’ailleurs que nous avions placé les bouteilles de champagne sur le banc à six minutes de la fin de la rencontre. L’arbitre est alors venu vers nous, on a cru qu’il venait pour une remontrance mais il est venu nous demander en rigolant de nous garder une bouteille", rigole le coach su Stade Everois.
© Sterpigny


Ce titre en P3, ce fut le début d’un beau projet pour le Stade Everois qui évolue aujourd’hui en P1. "C’était le début de ce qu’on appelle le projet au club. Il y avait beaucoup de jeunes dans cette équipe et aujourd’hui, notre P1 est encore composée à 50-60% de ces joueurs. Et ceux qui sont partis sont restés en bons termes, avec le Stade Everois dans leur coeur."
© Sterpigny


Le club se prépare à franchir un nouveau cap


En P1 depuis trois ans, le Stade Everois est désormais une valeur sûre de la série et se verrait bien viser plus haut dans les années à venir. "Nous avons stabilisé et structuré le club à tous les niveaux. On aimerait désormais franchir un palier d’ici trois à quatre ans. Tout en conservant nos valeurs, résumées dans notre slogan: ensemble pour être meilleur."
© Sterpigny