En mars 2018, le Parlement bruxellois a adopté une résolution relative à l’élaboration d’un plan “jogging bruxellois” visant à encourager sa pratique. Ce plan devait définir la place des coureurs dans l’espace public et les espaces verts et proposer une signalétique des itinéraires ainsi qu’une infrastructure de soutien légère destinée (fontaines d’eau potable, des toilettes et des casiers).

Un an et demi plus tard, alors que de nombreux Belges se sont depuis mis à la course à pied, Aurélie Czekalski, députée MR au Parlement bruxellois, a interrogé Rudi Vervoort, Ministre-Président de la Région de Bruxelles Capitale, sur l’évolution de ce projet. “Durant le confinement, nombreux étaient ceux qui enfilaient leurs baskets pour aller courir. Mais il n’est pas toujours aisé de savoir où le faire. Les Bruxellois aimeraient disposer de meilleurs espaces pour courir en ville ou d’axes pour rejoindre à pied les espaces verts”, explique-t-elle.

Un projet qui avance, pas aussi vite qu’espéré au vu de la situation sanitaire, a confié le Ministre-Président. Dans sa réponse, on apprend que ce plan jogging a été rebaptisé Be Running, que différentes concertations ont été organisées et que perspective.brussels est chargé de mener à bien la concrétisation de cette résolution parlementaire. Dans ce cadre, une enquête en ligne a été réalisée en mars et avril 2020 pour mieux connaître la pratique des runners en Région bruxelloise.

De cette enquête, on apprend que les coureurs souhaitent un environnement naturel et vert, une bonne qualité de l’air, une sécurité routière, des parcours continus ainsi qu’un environnement socialement sécurisé.

“Face à ces constats et l’expertise de la morphologie bruxelloise, l’objectif est d’établir une carte idéale des parcours, en prenant en compte l’ensemble du territoire bruxellois, et de relier tous les parcs bruxellois à la promenade verte et/ou au Canal, répertoriés comme axes structurants pour les runners”, précise perspective.brussels alors que le gouvernement espère proposer une première carte des parcours d’ici à fin 2020.