Avec Zulte Waregem et Charleroi au programme des deux dernières journées de l’année, le Fémina White Star espérait boucler 2020 sur une bonne note et notamment un 6 sur 6.

Malheureusement, ce ne sera pas le cas puisque le Fémina s’est loupé sur la pelouse de Zulte. Si le score était toujours de 0-0 à la pause, la reprise fut fatale aux Woluwéennes qui encaissaient d’entrée un premier but et un second à l’heure de jeu, avant de concéder un penalty à cinq minutes du terme (3-0). "Ce match s’est déroulé dans des conditions difficiles, sur un terrain fort boueux qui ne nous convenait pas. Mais cela n’excuse pas le fait que nous ne sommes pratiquement jamais rentrés dans ce match", concède Jean-Jacques Collin, le président du Fémina.

Mylle a toutefois sauvé l’honneur des Woluwéennes dans les derniers instants. "On ne s’est réveillé qu’à 20 minutes du terme mais c’était trop tard. C’est dommage de ne pas avoir joué tout le match comme ça."

Après cette défaite, il reste un dernier match au White Star qui recevra Charleroi le week-end prochain, avec la victoire dans le viseur. "Il faudra essayer de terminer sur une bonne note mais ce ne sera pas gagné d’avance, d’autant que Charleroi a partagé à Genk ce week-end."