Special Olympics, Massimo Bruno, des grandes premières et des habitués : le Jogging de La Louvière était de retour après deux ans d’absence (VIDEOS & PHOTOS)

Le Bruxellois Youssef Bouissane a remporté le semi-marathon du Jogging de La Louvière qui a enregistré une baisse d’inscriptions avec seulement 1488 dossards.

Après deux ans d’absence, le Jogging de La Louvière retrouvait enfin sa forme traditionnelle et ses quatre pelotons étalés : les PMR, le 21, 11 et 6 km au plus grand bonheur des 1488 dossards remis pour l’occasion, pour 2013 en 2019.

"C'est moins mais ça suit une certaine tendance rencontrée chez les autres organisations", explique Vincent Lorent de la Maison des Sports de La Louvière. "On reste très contents. En mars, on ne savait toujours pas si on pouvait l'organiser et finalement, on a pu le mettre sur pied."

Special Olympics, Massimo Bruno, des grandes premières et des habitués : le Jogging de La Louvière était de retour après deux ans d’absence (VIDEOS & PHOTOS)
©Le départ du 6 km (ULP)

6 km : un départ anticipé

Comme cela se fait dans nombreuses courses qui proposent plus distances, les Loups prévoient à chaque fois plusieurs départs. Le dernier, c'était celui du 6km qui a été donné … cinq minutes avant l'heure prévue. "Je n'étais pas prêt pour le départ", rigole l'Ecaussinnois Sébastien Frèrejean, 2e de la distance. "On n'était pas encore sur la ligne."

Du côté des organisateurs, on s'explique : "On avait pris un de retard avec le départ du semi et on estimait le temps avec le podium et le nombre de morceaux joués. On n'a pas vraiment fait attention à l'heure", sourit Vincent Lorent.

Côté sportif, c'est Sébastien Gybels qui a devancé de peu Sébastien Frèresjean sur la ligne d'arrivée. "J'ai profité du fait que Sébastien avait participé au 1500 m du meeting de Nivelles samedi pour le prendre de vitesse à un moment", rigole Gybels. "J'habite Houdeng, je connais ce parcours par coeur. Avec mon chrono de moins de 19 minutes, je suis vraiment aux anges. Je suis venu ici pour gagner et j'ai d'autres amis qui avaient cette ambition dans les autres distances (NdlR : Gosse sur le 11 et Haegeman sur le semi). J'avais déjà fait des Top 5 mais jamais de podium. Alors gagner, c'est super ! Je suis super heureux !"

Chez les dames, c'est la jeune Lili Flament qui l'a remporté. A 16 ans, l'athlète avait participé au 1500 m de Nivelles la veille. "Je n'étais pas venue spécifiquement pour gagner", soufflait juste après avoir franchi la ligne l'athlète de Ruddy Walem. "Je voulais juste essayer de faire le mieux."

Special Olympics, Massimo Bruno, des grandes premières et des habitués : le Jogging de La Louvière était de retour après deux ans d’absence (VIDEOS & PHOTOS)
©Le podium du 6 km (ULP)


11 km : une grande première et 4e victoire pour Van den Abeele

Figure marquante de l’athlétisme dans la Cité des Loups, Elodie Van den Abeele a répondu présente et a assumé son statut. La Louvièroise, coachée par Jean-Luc De Sutter à l’Aclo, a reconduit son titre sur la distance intermédiaire et en est à sa quatrième victoire à La Louvière.

"C’est un parcours difficile, il est impossible de récupérer à un moment. Je m’attendais à ce que j’ai fait. Je ne regarde pas le chrono mais j’ai progressé par rapport à 2019, je pense que j’ai donc pu faire mieux."


Chez les hommes, le Jogging de La Louvière a connu un tout nouveau vainqueur avec Amaury Gossé. Vainqueur de la manche inaugurale du Challenge du Hainaut au Roeulx, il se plait dans la région du Centre. "Je suis parti seul après un départ rapide", décrit le coureur de 28 ans, ami de Sébastien Gybels et de Ben Haegeman. "J'ai géré l'avance jusqu'au bout. J'avais de bonnes jambes, c'était un parcours sympa. Que du plaisir, c'était chouette. C'était ma première participation, c'est du 100 %. Pourtant, le départ a été donné une minute plus tôt. Ca m'a surpris."

Special Olympics, Massimo Bruno, des grandes premières et des habitués : le Jogging de La Louvière était de retour après deux ans d’absence (VIDEOS & PHOTOS)
©Elodie (ULP)


Semi-marathon : une première pour Bouissane, Martens comme à la maison

Dans la cohue traditionnelle, c’est Youssef Bouissane qui a remporté l’épreuve phare du rendez-vous louviérois. Le Bruxellois était venu pour gagner et il n’a pas loupé son coup. Avec un chrono de 1h07.34, il a survolé la distance, ne laissant aucune chance à un Benoit Haegeman qui rêvait de gagner enfin la course, comme ses potes des Jeannettes (Gossé et Gybels l’ont fait), et Jérome Kahia.

"En 2014, j'avais déjà participé au 10 km. Mais je voulais revenir pour le semi. Rapidement, je suis parti seul, dès le début. Le parcours est assez valonné, j'ai pris le risque de partir rapidement et j'ai réussi à gérer à la fin", précise celui qui a déjà gagné le semi de Binche et le Massmarathon de Visé dans sa jeune carrière de marathonien. "Je suis content de ma course."

Special Olympics, Massimo Bruno, des grandes premières et des habitués : le Jogging de La Louvière était de retour après deux ans d’absence (VIDEOS & PHOTOS)
©Vainqueur du semi-marathon (ULP)



Chez les dames, c'est l'habituelle Catherine Martens qui est arrivée la première en 1h28.38. "J'adore les organisateurs", s'enthousiasme la septuple lauréate de l'épreuve. "Je n'étais pas là pour le chrono mais juste pour participer. Je savais aussi que j'avais de la marge sur la deuxième. Maintenant, je vais couper."

Special Olympics, Massimo Bruno, des grandes premières et des habitués : le Jogging de La Louvière était de retour après deux ans d’absence (VIDEOS & PHOTOS)
©Special Olympics


Les Special Olympics de retour à La Louvière, Massimo Bruno présent

En prélude aux départs, la Ville de La Louvière a annoncé le retour des Special

Special Olympics, Massimo Bruno, des grandes premières et des habitués : le Jogging de La Louvière était de retour après deux ans d’absence (VIDEOS & PHOTOS)
©Special Olympics

Olympics à La Louvière en 2024. Après avoir co-organisé en 2009 et organisé en 2016, les Loups remettront le couvert du 8 au 11 mai 2024. Comme à leur habitude, une délégation, emmenée par Eric Bauwens, était bien présente pour le Jogging de La Louvière. C’est d’ailleurs un de leur groupe qui est arrivé en premier Place Mansart.

Special Olympics, Massimo Bruno, des grandes premières et des habitués : le Jogging de La Louvière était de retour après deux ans d’absence (VIDEOS & PHOTOS)
©Massimo Bruno et Ludwig De Winter (Tous à Bord)

Parmi les groupes de PMR, il y avait plusieurs groupes de Tous à Bord de Jena-François Lenvain. Parmi les têtes connues, on notera la première de Ludwig De Winter qui est allé au bout des 11 mais aussi Massimo Bruno.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be