Gabriel Lemoine (ex-Bruges, ex-Bordeaux) arrive à la RAAL "pour se relancer"

À 21 ans, Gabriel Lemoine revient dans sa région après deux saisons mitigées à Bordeaux et TSV Hartberg en Autriche.

Gabriel Lemoine (ex-Bruges, ex-Bordeaux) arrive à la RAAL "pour se relancer"

Pour la reprise des entraînements ce mercredi, le noyau de Frédéric Taquin est déjà bien ficelé pour la N1. Les Loups ont déjà accueilli pas mal de profils, dont certains en droite ligne de la D1A ou D1B mais pas seulement.

L’ancrage régional était aussi important et l’arrivée de Floriano Vanzo faisait coup double dans la cible et ce critère est également suivi avec l’arrivée de Gabriel Lemoine.

À 21 ans, le petit frère de Laurent (défenseur de Lommel en D1B) revient en Belgique après deux expériences mitigées à Bordeaux et tout récemment à Hartberg en D1 autrichienne.

"Je reste sur une saison compliquée à Hartberg, confirme l'attaquant. Je n'ai pas beaucoup joué et pas du tout marqué. C'est assez frustrant pour un attaquant. Venir à la RAAL, c'est rejoindre un projet intéressant avec de l'ambition, à l'image de leur centre d'entraînement et du recrutement déjà effectué. C'était le bon choix pour me relancer. J'ai besoin de jouer. Et puis, la Wolves Arena, c'est quand même pas mal. À Bruges, c'est aussi magnifique mais la RAAL, c'est quand même beau, c'est en tout cas autre chose qu'en Autriche. À Bordeaux, c'est différent. Ce n'est pas aussi moderne."

L’ancien espoir de Bruges qui avait quitté la Venise du Nord pour Bordeaux juste avant que le Club Nxt puisse évoluer en D1B espère enfin pouvoir enchaîner les matches à La Louvière, alors qu’il a fait ses premiers pas dans le football à l’US Centre.

"Mon parcours, c'est souvent la vie des footballeurs", sourit-il. "Mais j'ai quand même appris à Bordeaux et en Autriche. Je ne regrette pas mes choix. À refaire, je prendrai à nouveau exactement les mêmes décisions car c'étaient de magnifiques expériences."

À la RAAL, c'est l'occasion de reculer pour mieux rebondir et qui sait pourquoi ne pas rejouer un jour avec son frère, Laurent (comme à Lommel durant six mois), qui avait fait l'objet de rumeurs le voyant revenir dans sa ville natale. "Pourquoi pas plus tard rejouer ensemble à La Louvière et pourquoi pas en D1 mais pour Laurent, jouer en N1, ce n'est pas encore le moment."

Dans l’effectif de Taquin, il présentera, du haut de son mètre 85, surtout un autre profil que les Azevedo, Soumaré ou Franco.

"Mais malgré ma taille, je suis plutôt technique, j’aime bien faire jouer. Je ne suis pas qu’une tête à remiser le ballon et à gagner des duels."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be