Pas de regret à avoir pour Binche, juste de la fierté

Binche a fait douter une équipe de Nationale 1 avant de craquer physiquement et de s'incliner 3-1 dans les prolongations.

Franken Michaël
Pas de regret à avoir pour Binche, juste de la fierté
©MaMick
Que se serait-il passé si Guiseppe Losacco avait concrétisé son duel face au gardien visétois au tout début de la première prolongation ? Cette question ne trouvera jamais de réponse, mais elle illustre...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité