Mise à feu manquée mais rien d’alarmant pour Manage

Le réalisme a fait défaut chez les Verriers qui ont tout essayé jusqu’au bout. En vain.

Michel Matton
Mise à feu manquée mais rien d’alarmant pour Manage
©ULP
La sauce n'a pas pris suffisamment que pour avoir le dernier mot face à une équipe brabançonne qui ne manquait ni de gabarit ni de vitesse d'exécution sur les flancs comme le soulignait fort justement Michel Errico, un peu marri à l'issue de la rencontre : "Le verdict ne correspond évidemment pas à nos espérances. A la pause, le nul aurait été plus logique mais l'adversaire a su profiter d'une erreur de notre part. En seconde période, je n'ai pas relevé la moindre occasion de...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité