Beni Badibanga (ex-Standard, ex-Mouscron) et la RAAL, c’est fini

Arrivé en septembre, le joueur n’entrait plus dans les plans du staff depuis quelques semaines déjà.

Arrivé en septembre 2022 à La Louvière, Beni Badibanga est resté trois mois à la RAAL.
Arrivé en septembre 2022 à La Louvière, Beni Badibanga est resté trois mois à la RAAL. ©ULP

Alors qu’il était techniquement sur le terrain le meilleur joueur de la RAAL depuis son arrivée sur le tard dans le noyau, Beni Badibanga avait pourtant été absent lors des derniers matchs sans que le club ne communique sur une éventuelle blessure ou ne justifie cette absence. Le staff ne comptait tout simplement plus sur lui depuis quelques semaines.

Sans être officielle de la part du club, la séparation entre l’ancien joueur de Mouscron, Waasland et du Standard était acquise il y a quelques semaines déjà et se savait déjà dans les alentours du club. Les Verts ont désormais communiqué, le président Salvatore Curaba l’ayant confirmé dans une interview à Antenne-Centre ce vendredi matin. “Il y a eu du bon et du moins bon mais on a décidé avec Beni de lui permettre de se chercher un nouveau club car des divergences avec la manière. On finallise la fin de la collaboration."

Cette séparation est étonnante tant Badibanga avait plus que le niveau de la série. Si son apport technique n’est pas remis en question ni son côté humain, il semble que le joueur ne rentrait pas dans la vision générale et collective du staff dans la gestion du noyau.

Le club se prive donc d’un gros joueur dans un secteur offensif qui a souffert en cette première partie de saison avec pas mal de blessés. Des bruits ont circulé sur le départ d’autres joueurs mais le club n’a ni commenté ni communiqué la-dessus.

Dans le sens des arrivées, pour l’instant, la RAAL a attiré Oukiné, un milieu défensif camerounais.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be