Quentin Louagé apporte sa pierre à l’édifice binchois : “Le maintien constitue l’objectif prioritaire”

Après avoir contribué au renouveau de la RAAL, Louagé s'est bien installé du côté de Binche.

Michel Matton
Quentin Louagé ne regrette pas d'avoir rejoint les rangs binchois.
Quentin Louagé ne regrette pas d'avoir rejoint les rangs binchois. ©ULP

Quand bien même la perspective de poursuivre l’aventure avec la RAAL à l’étage du dessus ne lui aurait pas déplu (NdlR : d’autant qu’en tant que citoyen maurageois, il n’avait pas loin pour rallier le QG de Saint-Julien), Quentin Louagé a aujourd’hui tourné la page. “Sans la moindre forfanterie, j’avais le potentiel pour tenir mon rang en Nationale 1, mais ça ne s’est pas concrétisé et pas question que j’en garde la moindre amertume.”

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...