Alors que la RAAL poursuit sa préparation pour la Coupe de Belgique, les supporters deviennent de plus en plus impatients.

Mais le 2 février, ils pourraient bien voir la fête gâchée et surtout ne pas du tout voir le match de gala que leur équipe est allée chercher sportivement.

En cause: le huis clos bien évidemment instauré depuis des mois mais aussi l'absence de retransmission télé.

Propriétaire des droits TV concernant la Croky Cup, Eleven a conclu un accord avec des chaines "en clair" (RTL notamment) pour trois matches: Seraing-Standard, Bruges-Brakel et Liège-Anderlecht, tous les trois prévus le 3 février.

Mais pour le 2 février, jour de match des Loups... rien.

Eleven a en effet décidé de ne pas filmer le match, et donc encore moins de le retransmettre. Une grosse déception pour d'éventuels supporters qui auraient voulu s'abonner au téléopérateur pour enfin voir un match à enjeu de leur couleur ou qui auraient voulu voir le résumé du match. 

ACTV (ou même Télésambre pour l'Olympic) négocie avec Eleven car des tarifs existent pour la diffusion du match ou pour recevoir des images mais à 10 jours du match, aucun accord n'a encore été conclu tant les premiers montants sont estimés excessifs du côté de la télévision locale.

Et vu le court délai, les supporters pourraient être privés de la plus belle affiche du club depuis son retour sur la scène footballistique. A moins qu'une télé flamande décide de rafler la mise...

Quand au partenariat entre Fuchs et la RAAL pour la diffusion des matches, comme ce fut le cas lors des deux amicaux contre l'Union et les réserves de Mouscron, il ne concerne que les matches au Tivoli et à Saint-Julien (pour les jeunes). 

La solution la plus simple serait de voir les Verts passer en huitièmes. Face au Club de Bruges, la retransmission télé semble déjà acquise.