Centre

Déjà présent dans le groupe élargi en 2010 lors du premier trophée national du RC Soignies, Arthur De Wolf a peut-être disputé sa dernière finale avec les Carriers, lui qui s’est envolé pour Rome pour des raisons professionnelles. 

Et pourtant, il aurait pu la rater en raison du report initial de la date. "J’avais prévu mon départ pour l’Italie en fonction du 11 mai" , explique ce pilier. "Le club m’a proposé de revenir pour l’occasion. Jouer la finale, c’était le plus beau cadeau que le club pouvait me faire. C’est dommage de ne pas avoir pu leur offrir la victoire en guise d’au revoir. Je serai le premier à les pousser et le club n’est qu’au début d’une belle aventure."

En Italie, l’homme de 29 ans ne délaissera pas le rugby pour autant. "Je vais certainement jouer pour apprendre davantage la langue et tisser des liens mais je ne m’attends pas à jouer la finale du championnat italien."