Le président Salvatore Curaba avait prévenu le soir du titre en D2ACFF: il y aura des départs dans le noyau actuel pour composer l'effectif N1 de Frédéric Taquin.

Le premier départ est connu: Thomas Wildemeersch quittera la RAAL en fin de saison. Arrivé des Francs Borains (avec qui il a connu la montée en N1) lors de la saison 2020-2021, celui qui a été formé au Sporting de Charleroi était l'un des joueurs de champ comptant le moins de temps de jeu. 

A Waremme, là où les Loups ont décroché le titre, le médian de 22 ans était d'ailleurs en tribunes malgré un effectif réduit vu les blessures et les suspensions, le coach préférant donner 15 minutes de jeu au deuxième gardien Matthias Janssens, lui qui n'avait jusque-là joué que le premier match de Coupe de Belgique, contre Morlanwelz. 

Wildy se relance donc un échelon plus bas, chez les Dragons du RAEC Mons qui sont bien occupés à plancher sur l'effectif 2022-2023. C'est d'ailleurs leur quatrième arrivée en quelques semaines: après De Wolf, Diakhaby et Mbenti, il est la 4e annonce déjà.

Pour les troupes de Laurent Demol, c'est aussi le deuxième joueur ayant été champion dans les divisions amateurs. De Wolf a été champion de D3A ACFF avec la RAAL en 2018, Wildemeersch l'a lui été avec les Francs Borains (la première saison arrêtée prématurément, mais validée, à cause du Covid) en 2020 et avec la RAAL en 2022. De bon augure pour la saison suivante pour le RAEC Mons?