Pas de vainqueur dans ce match.

Après sa défaite contre Maasmechelen, l'Olympic se devait de l'emporter devant ses supporters. Des supporters dont une partie a manifesté son soutien à l'ensemble du groupe touché par le racisme dans les stades ces dernières semaines.

Le début de rencontre était très disputé. Il s'agissait d'une véritable bataille du milieu de terrain. Les fautes se multipliaient alors que les occasions étaient rares. Les Carolos s'offraient deux opportunités. Cremers restait attentif. Dans la foulée, Zenadji répliquait. Il loupait de peu le cadre. A la demi-heure, sur une phase confuse, un coup de franc de Van Den Kerkhof était propulsé dans ses propres filets par un Louvièrois. Avant la pause, Van Den Kerkhof se montrait à nouveau dangereux.

Au retour des vestiaires, les Loups poussaient pour revenir dans le coup. Si Moriconi s'interposait devant Dahmane, il ne pouvait rien faire sur le tir de Delbergue. Les Dogues éprouvaient toutes les peines du monde à relancer la machine. Durieux trouvait tout de même la barre, après l'heure de jeu. Thibaut tentait sa chance à distance, à un quart d'heure du terme.

Les deux formations ne parvenaient pas à se départager. Il y avait pourtant des espaces.

Arbitre : M. Chaspierre.

Avertissements : Some, Lamort, Wala Zock, Blaudy, Virgone, Largo.

Buts : 30e Luhaka csc (1-0), 51e Delbergue (1-1)

Olympic : Moriconi; Van Den Kerkhof, Castellana, Laurent, Thibaut; Sbaa (60e Kabeyz), Durieux, Wala Zock, Lamort (60e Virgone); Jiyar, Some (79e Largo).

La Louvière : Cremers; Saidane, Luhaka, Félix, Blaudy; Zenadji (60e Pirreira), Utshinga, Herzallah, Dansoko; Delbergue, Dahmane (72e Miroux).