Menés 3-0 après 23 minutes, les joueurs de Manage ont offert une sacrée remontada pour à leur tour mener 3-4. 


Mais un penalty dans les arrêts de jeu privait les Manageois des trois points. 
“On sort de ce match avec un sentiment de frustration car sans cette bête faute à la fin, nous repartions avec les trois points. Malheureusement, les quatre buts encaissés sont entachés de quatre grossières erreurs de notre part. Mais ce que je retiendrai, c’est la force de caractère affichée”, affirme Michel Errico.