Centre

L'URLC suscite l'intérêt d'investisseurs belges et étrangers.


La Louvière-Centre, championne de D2 amateurs et promue à l'échelon supérieur, pourrait changer de main très prochainement. C'est la télévision locale Antenne Centre qui, jeudi en fin de journée, a évoqué l'information, parlant d'une nouvelle ère pour le club.

Le club, de son côté, se veut prudent, même s'il ne dément pas les discussions en coulisses. L'heure n'est cependant pas à l'officialisation. "Il y a plusieurs investisseurs potentiels, de France, d'Angleterre, de Turquie ou encore de Belgique", a indiqué le président Huseyin Kazanci à nos confrères de Sudpresse. "Mais il ne s'agit pour l'instant que de discussions, nullement d'un racaht, même s'il ne faut pas exclure cette éventualité."

Le président ajoute qu'il ne partira en laissant le club sans un avenir certain et sans des garanties pour ses quelque 700 jeunes."