Centre Le MFC Argentinos et l’AG Junior, deux clubs louviérois, annonçaient leur mariage pour l’avenir. L’objectif : mettre en avant les jeunes.

Des sourires, de la joie et de la fierté, voilà ce qui transparaissait des visages ce vendredi à Bracquegnies.

Réunis dans l’enceinte du hall omnisports, les dirigeants des deux clubs l’annonçaient : ils uniront leurs forces pour la saison prochaine. "Si on ne faisait rien, 140 gamins auraient été laissés sur le carreau. C’est un mariage d’amour, entre amis !", affirme Salvatore Alba, un des deux futurs coprésidents. "Pour ces jeunes, pour leur permettre de vivre leur sport et d’apprendre, personne n’a réfléchi à deux fois. C’est un moment important pour le football louviérois, avec l’union de deux clubs vivant dans le respect, le fair-play et la tolérance."

La fierté et l’envie étaient présentes dans les cœurs. "Notre but, c’est transmettre nos valeurs aux jeunes, de faire leur activité sportive de la semaine une école de vie. Cette éducation sportive a fait la grandeur du foot en salle louviérois il y a quelques années. Pourquoi ne serait-ce plus possible de nos jours ?", s’interroge Salvatore Alba. "Le sport de notre ville doit faire face depuis quelque temps à des requins naviguant bien cachés. Face à la perte de jeunes, la perte d’infrastructures, l’union fait la force."

Avec une équipe en P1 et les Espoirs en P4, le nouveau club louviérois démarre sur des bases saines. Mettre en avant les jeunes, c’est l’envie de tous. "Niveau cotisations, le prix est réduit de moitié si un deuxième enfant du même foyer s’inscrit. On a également le projet de mettre en place un