Centre Ancien du club, le joueur suit l’aventure des Loups avec attention.

Actif aujourd’hui du côté du Beerschot-Wilrijk en D1B, Grégory Grisez a passé quelques années dans les rangs d’Haine Saint-Pierre puis de l’URLC. Spectateur attentif des résultats du club, il n’a aucun doute : La Louvière-Centre va prendre ce match aux Francs Borains avec sérieux et s’imposer.

Avec 17 points d’avance à 6 rencontres de la fin, l’URLC a aujourd’hui tué tout suspense pour le titre dans cette D2 Amateurs. Pourtant, en début de saison, l’ex-Louviérois était sceptique.

"J’ai eu peur du très grand nombre d’arrivées à l’entre-saison. J’ai assisté à la rencontre contre Rebecq et j’avoue avoir été agréablement surpris du bon niveau de jeu. Cette montée, c’est positif pour tout le club mais aussi pour le Hainaut et plus particulièrement le Centre. La D1 Amateurs, c’est tout de même ce qui rassemblait auparavant le bas de la D2 et le haut de la D3 nationale."

Ce possible titre mettra-t-il de la pression sur les épaules des Loups ? "Je ne pense pas", affirme Grégory Grisez. "Ils devront prendre ce match avec calme, en étant relax. Ils ont fait le plus dur, reste à finir le travail."

Avec comme plus beau souvenir au club la montée de Promotion en D3 avec feu Haine-Saint-Pierre, Grégory Grisez est optimiste quant à l’avenir du club. "Je ne les vois pas s’arrêter. À l’avenir, le club est capable de grandes choses. Pourquoi ne pas monter un jour en Division 1B et devenir un deuxième club professionnel dans le Centre ?"



Romain Delaby : “Les féliciter et s’incliner”

Ancien également de la maison louviéroise, Romain Delaby reste l’un des joueurs emblématiques de la région du Centre. Toujours actif en Division 3 amateurs avec Manage, l’élégant gaucher de 38 ans jette un regard avisé sur les jeunes Loups assoiffés de l’URLC. “Quand une équipe est invaincue en championnat, on ne peut que la féliciter et s’incliner.” Voilà comment Romain Delaby aborde le futur titre de La Louvière Centre. En observateur attentif du football régional, le Manageois admire la force du noyau de Xavier Robert. “Ils ont vraiment un groupe très complet. De Cremers, top gardien, au duo d’attaquants ultra rapides Delbergue-Bettaieb, La Louvière Centre était très forte cette saison. Et puis on retrouve Mohamed Dahmane. Même s’il est un peu plus jeune que moi, c’est extraordinaire ce qu’il accomplit encore à ce niveau”, affirme Romain Delaby, un sourire en coin. “Cette équipe, je ne l’ai vue qu’une seule fois mais j’ai été surpris par le respect des consignes et leur jeu tout en mouvement.” Le titre dès ce dimanche ? Pour Romain, rien ne presse. “Bien sûr qu’ils sont capables de s’imposer aux Francs Borains, même si cela sera loin d’être simple. Après, que leur sacre soit reporté d’une semaine ou deux ne serait pas très grave. C’est toujours mieux de fêter un titre à domicile (NdlR : les Loups jouent encore en déplacement la semaine suivante).”