Centre

Le club de Salvatore Curaba s'est officiellement positionné quant aux événements de l'après-match de samedi contre les Francs Borains.

Le communiqué

Samedi soir, lors de la rencontre de D2 amateurs entre la RAAL La Louvière et le Royal Francs Borains, des incidents se sont produits. Ces derniers mettent notamment en cause certains “supporters” du club louviérois.

Ayant pris connaissances de faits survenus ce week-end aux abords du Tivoli, la RAAL La Louvière condamne fermement ces agissements.

De tels comportements n’ont pas leur place chez nous et ne peuvent certainement pas être tolérés dans le projet prôné par la RAAL, depuis sa renaissance en 2017.

Le club, floué par les actes d’une minorité, analyse toutes les pistes. Cela va sans dire que des sanctions adéquates et réfléchies seront prises contre les fauteurs. Une réunion avec les autorités devrait d’ailleurs être organisée dans les prochains jours.

Par ailleurs, les dirigeants louviérois ont pris acte des accusations, attaques et provocations successives émanant d’entités sportives régionales (avant, pendant ou après le match de ce samedi).