Une nouvelle fois irréprochable à l’Olympic, Ulric Cremers poursuit sur sa lancée du titre de champion de D2 amateurs.

Alors que le calme est revenu du côté du Tivoli, les joueurs de Xavier Robert peuvent de nouveau laisser libre cours à leurs qualités et le résultat est forcément au bout du chemin. Samedi, la meute a ramené un bon point de la Neuville.

"C’était important de confirmer notre beau succès face à Tessenderlo et pour peu, on aurait pu gagner ce derby également, confie Ulric Cremers. Il nous manque juste à chaque fois un brin de réussite mais je suis convaincu que ça va venir. Depuis deux matchs, soit depuis la reprise officielle du club, on constate que notre bloc est plus compact, qu’on est beaucoup plus solidaires. On concède dès lors beaucoup moins d’occasions."

Et lorsqu’il y en a, l’URLC peut compter sur son portier pour faire le job.

"Je suis là pour répondre présent mais comme l’année dernière, je peux me servir du travail de ma défense pour me mettre en valeur. On se connait par cœur et on sait comment on doit agir par rapport aux habitudes des autres. Ça, ça revient depuis deux semaines. Parce qu’avant, et notamment avec tout ce qui se passait à l’extérieur, ce n’était plus le cas et on prenait beaucoup de buts. On a concédé beaucoup de cadeaux mais ce n’est pas pour autant que je me sentais moins bien."

La qualité de ses prestations est du même acabit que l’an dernier, même si on est une série au-dessus.

"La grande différence, c’est que c’est beaucoup plus discipliné. Ça n’ouvre pas les vannes et ça se joue sur les détails. Quand on a une occasion, il faut la mettre ou on se fait punir. Il y a beaucoup plus de pression, d’adrénaline, et c’est donc plus excitant."

Le Franco-Portugais aspire maintenant à une chose : rendre une clean-sheet.

"On n’a pas encore réussi à le faire cette année mais la principale raison, c’est le manque de réussite et j’en suis convaincu, ça va tourner. Prenez samedi encore : on encaisse sur un auto-but après que le ballon a touché la latte. C’était improbable. On a en tout cas montré qu’on avait une capacité de réaction et il faudra maintenant montrer qu’on a la capacité de garder un avantage quand on sera devant au score."