L’ENL Water-Polo est à 32 minutes d’une finale de Coupe de Belgique historique.

Les Loups ont la chance de recevoir Mouscron samedi à 21 h pour obtenir le précieux ticket pour une finale… à domicile ! Denis Leemans a confiance en son équipe, le président n’imagine pas ses joueurs passer à côté de l’événement.

Président Leemans, dans quel état d’esprit êtes-vous à la veille de ce match capital ?

"Impatient ! Comme toute l’équipe d’ailleurs. Depuis le début d’année, nous avons programmé un entraînement supplémentaire par semaine. Autant dire que les gars sont prêts physiquement et mentalement."

Qu’est-ce qu’il représente ce match pour le club ?

"C’est l’objectif de la saison de remporter la Coupe, tout simplement. Mais c’est aussi le fruit d’un travail de dix ans avec ce groupe de joueurs. C’est vraiment une récompense pour nous."

Votre dernière défaite remonte au 9 novembre face à cette équipe de Mouscron (10-12). Vos Loups sont plus forts depuis ?

"Je crois, oui. Il faudra certainement être plus constants sur les 32 minutes que lors de ce match. Nous sommes troisièmes en championnat et Mouscron deuxième mais ça fait quelque temps que nous nous rapprochons de nos adversaires."

Vous jouez cette demie à domicile avec la perspective d’une finale au Point d’Eau le 28 mars prochain. C’est un avantage ?

"C’est certain. Il ne faut pas croire : les équipes ont peur de venir jouer à La Louvière maintenant. Nous avons quand même infligé au leader anversois sa seule défaite de la saison."

Qui est favori selon vous ?

"C’est vraiment du 50/50. Mouscron a plus d’expérience et est donc peut-être légèrement supérieur sur la longueur d’un championnat mais sur un match, nous pouvons battre tout le monde. Je serais vraiment désagréablement surpris si les gars passaient à côté de leur sujet."

Cette demie un soir de soumonces : un bon présage ?

"J’espère que les gens viendront faire une petite pause dans leur soirée au Point d’Eau. Par contre, la fête sera belle en cas de victoire. Comme d’habitude (rires)."