Les Loups ont battu Mouscron sur le fil 15-14.

C'était un match serré, un match de Coupe. 

Les Dauphins avaient pourtant réussi à faire le break à 3-5 dans le premier quart-temps, au terme duquel 13 buts avaient été inscrits au total. 
"Oui, chaque occasion, c'était but", se souvient Kevin Chavepeyer, le Louviérois. "Il y avait de vrais problèmes en défense des deux côtés. Mais c'était très serré, à chaque fois qu'une équipe prenait l'avantage, l'autre revenait au score. Petit à petit, on a mis un peu plus d'agressivité en défense."


Ce fut payant puisqu'en fin de match, les Loups grâce notamment à un très bon Dylan Magagnin, réussissant plusieurs arrêts décisifs notamment en toute fin de partie, prirent un break à 15-13 grâce à Tanguy Godeau. 

Si Mouscron réduisait l'écart à 15-14 à 1:52 du buzzer, les Loups ont réussi à gérer. "Il y a eu un temps mort dans les dernières secondes et Mouscron avait eu une exclusion. Pour nous, il ne restait plus qu'un gérer."


A la maison, avec des tribunes remplies, et dans une ambiance de soumonces générales, les joueurs de Borhene Ben Romdhane ont décroché la première finale de Coupe de Belgique de l'histoire du club. 
"Quand on entend le décompte du public, on a commencé à comprendre", sourit Kevin Chavepeyer. "Il y avait tellement de bruit, d'ambiance que parfois, on avait du mal à s'entendre et se comprendre."

Toujours en course pour les playoffs et qualifiée pour la finale, qui se disputera le 28 mars encore à La Louvière, l'ENL "fait désormais partie des grands." Il ne reste plus qu'à concrétiser en finale face à Anvers qui a battu Courtrai 11-8.