Depuis son éviction, l'ancien président de La Louvière Centre, Ousmane Sow, avait introduit une plainte concernant la décision de l'AG de l'évincer pour mettre en place une nouvelle direction avec Oronzo Pupillo comme président. 
Depuis début novembre, la nouvelle direction planche sur le sportif et des décisions ont été prises concernant les finances avec le départ de plusieurs joueurs (dont Salem, le capitaine) pour alléger la masse salariale. 
Alors qu'en coulisses, ils planchent sur le recrutement pour tenter de sauver sa tête en Nationale 1, sans mettre en danger le budget, le club a reçu avant Noël, la décision du Tribunal de l'Entreprise du Hainaut concernant cette plainte d'Ousmane Sow. 
Le tribunal déclare sa requête non fondée et déboute le Parisien qui est aussi condamné à payer les frais de justice. 
Contacté l'ancien président affirme vouloir faire appel. "Car ce n'est pas clair du tout. Le tribunal se dit lui même incompétent pour juger. C'est incroyable", nous a-t-il confié. "Le jugement devait porter sur la légalité de l'AG, pas sur les raisons. C'est un jugement en carton."