Centre

La Raal peut s’en vouloir : elle a mené 2-0 avant d’être éliminée de la Croky Cup aux tirs au but.

Cela devient une très mauvaise habitude au Tivoli. Pour la troisième saison consécutive, la Raal a été éliminée au 2e tour de la Croky Cup… et pour la 3e fois, aux tirs au but.

Si les deux premières années, le marquoir affichait un score vierge avant d’entamer la séance de tirs au but, ce samedi, au Tivoli, pour leur premier match officiel de la saison, les joueurs de Frédéric Taquin avaient pris le match à leur compte avec plusieurs occasions de valider leur présence au tour suivant. Avant la faute de main du capitaine Jonckheere dans le rectangle de Dewolf, la Raal menait en effet 2-0. Et puis,… "on a connu une période de flottement", lance Fred Taquin. "C’est vraiment frustrant. On avait le match en main."

Il est vrai que cette rencontre, les Loups n’auraient pas dû la laisser filer tant ce qu’ils ont montré, par moments, laissait présager un dénouement plus heureux. "J’ai été content de l’intensité dans ce match surtout à ce moment-ci de la préparation", souffle le coach. "Il y a eu de l’énergie. C’est décevant mais on sait quel est notre véritable objectif de la saison."

Cet objectif , ce n’était évidemment pas la Croky Cup, même si passer un ou deux tours aurait offert de beaux matchs de préparation, mais bien le titre en D2 amateurs, pour lequel les Loups ont pas mal transféré.

Samedi, la moitié de l’équipe au coup d’envoi jouait pour la première fois avec le maillot de la Raal en match officiel. Avec une volonté de jouer dans les petits espaces, les mouvements ont par moments été très intéressants même si les automatismes doivent encore se perfectionner au fil de la préparation. Seul petit bémol, peut-être l’envie de trop garder le ballon là où le lâcher ou jouer simplement aurait été plus efficace. "Ça, c’est une question de choix, un manque de lucidité. Mais je préfère ça. Là, les joueurs ne sont encore qu’à 80 % de leurs possibilités. Et à ce stade, je n’ai pas encore d’équipe-type."