Suite à la promotion de Mandel United il y a quelques semaines, récupérant la place vacante du Lierse propulsé en D1B, la Raal avait introduit une action en référé contestant les motifs de ce choix entre les trois clubs deuxièmes de D2 (Bocholt, Mandel et la Raal).

Ce mardi, les Loups ont reçu la décision du Tribunal de Mons et elle n'est pas à leur avantage.

Le club reste donc en D2 ACFF et ne rejoindra pas les Francs Borains, l'Olympic et La Louvière Centre en N1.

Les Loups accusent le coup ce mardi mais ne comptent pas enchainer un nouveau recours.

"Bien qu’il s’agisse d’une cruelle désillusion pour l’ensemble du club, la RAAL est désormais fixée sur son sort et se concentre sur les derniers préparatifs du futur championnat, dans l’antichambre de l’élite. En ce sens, une nouvelle échéance importante est attendue, dès ce week-end, à Marloie (D3), dans le cadre du troisième tour de la Croky Cup", indique le club.