Centre

Il n’y a pas que sur les terrains que les Loups veulent marquer les esprits. 

Samedi soir, durant l’échauffement d’avant-match, les joueurs ont porté un bracelet afin de sensibiliser tout le monde au problème du harcèlement scolaire. 

Frédéric Taquin, le coach des Loups, est particulièrement touché par ce problème. « Mon fils en a été victime. Je sais combien c’est dur pour un enfant et pour une famille de surmonter tout cela. Cela commence par l’isolement dans la cours de récré mais c’est un véritable engrenage qui peut amener de véritables drames. »

C’est ce qui est arrivé à Tom, un ado de 17 ans victime de harcèlement durant six ans. Le jeune homme a fini par se donner la mort à Jamioulx le 22 mars 2018. L’association « les MOTs de Tom » a alors été créée pour lutter contre ce fléau. 

"Le gamin était dans l’école de ma mère», poursuit le coach louviérois. « Cela a décuplé ma motivation à m’engager dans cette cause ainsi qu’à mener un véritable combat contre le harcèlement et tout autre forme de discrimination. Les familles doivent se rendre compte à quel point c’est dur pour un enfant de vivre ce genre de situation. Et que ça peut arriver à tout le monde. A la RAAL, nous sommes particulièrement attentifs à ce problème dans notre école de jeunes. Et quand je suis arrivé avec les bracelets « Respecte mon pote » dans le vestiaire samedi, tous les joueurs ont spontanément décidé de les porter durant l’échauffement. Ils les auraient même gardé durant la rencontre s’ils en avaient eu le droit."

 Infos: https://www.facebook.com/pg/lesMOTsdeTom/