Face au PAC Buzet ce mardi soir (défaite 1-2 pour les Rhodiens), Piero Rizzo, coach des Rhodiens, était à une place pour le moins inhabituelle. D’habitude sur le banc, ou derrière s’il est suspendu, il se retrouvait arbitre !

“Je dois tout faire ici”, lance en souriant le coach du Roeulx.

Pour sa 18e saison à la tête du club de son cœur, Piero Rizzo est prêt, même s’il a quelques inquiétudes. “On sera sur le pont pour le premier match de championnat. Je n’ai pas peur de débuter, ce qui arrivera. Ce qui m’inquiète plus, ce sont les probables arrêts pendant la saison. Avec cette situation particulière, il y a de grandes chances que l’on se dirige vers une saison blanche. Malgré cela, je reste positif. Le foot n’est pas le plus important."

Pour cette reprise, Piero Rizzo peut compter sur un groupe d’une vingtaine de joueurs, avec cinq nouveaux déjà confirmés. Viennent compléter le groupe rhodien : De Rubeis, Decorde, Arcoly, Barba et Hadjeb.

“A ces cinq noms se rajouteront peut-être quelques joueurs que l’on teste au fil du temps. Je me suis occupé de ces arrivées. Le problème, c’est que ça s’est fait par téléphone. Au bout du fil, tout le monde sait tout faire. Reste maintenant à me le prouver sur le terrain ! Tout le monde pense savoir jouer au Roeulx, sans connaître notre niveau. On n’est pas arrivés deuxième de P1 par hasard. Mais on a réussi à garder notre noyau, ne perdant qu’un Leandro Dell’Aquila parti à Binche. J’ai un groupe de qualité, reste à voir ce qu’il sera capable de réaliser cette saison. ”