Face à une (très) jeune équipe U21 du Standard de Liège, l’Entité Manageoise a souffert, malgré une bonne première mi-temps. Pour ce premier acte, Michel Errico faisait confiance à une équipe mixant jeunes et quelques titulaires de la saison passée. “Cette première période était bonne dans l’intensité et l’engagement”, déclarait le coach des Verriers. “On aurait d’ailleurs mérité l’égalité à la pause. La grande différence, c’est que les jeunes d’en face sont déjà fit. A ce niveau, revenir en forme à la reprise est obligatoire pour tous ces gamins, sous peine d’être déjà catégorisé. Mais ce n’est pas une excuse pour la deuxième période.”

En effet, en seconde, les Manageois manquent d’intensité, de communication pour rivaliser avec l’envie et le talent des jeunes Liégeois. Nabil Seggour, capitaine de la deuxième équipe, “retient des bons mouvements, même si c’était clairement insuffisant dans l’intensité. Etre battu si sèchement contre des jeunes de 15 à 18 ans, ça fait mal à l’amour-propre ! Après, ce n’est que la première rencontre. On sera prêts mais on a besoin de temps.”

Entité Manageoise : Vanhecke, Meurant, Cuche, Sleeuwaert, Depril, Scohy, Jacquet, Sebaihi, DiVrusa, Revercez, Resinelli, Debauque, Paquot, Seggour, Digiugno, Dauby, Renda, Hoyois, Mathieu.

L’arbitre : Mr Blanni

Les buts : 17e Revercez (1-0), 22e (1-1), 30e (1-2), 60e (1-3), 70e (1-4), 90e (1-5)