Le joueur de La Louvière Centre avait d'abord été dispatché à Gosselies juste après le drame avant d'être transféré à Jolimont quelques jours plus tard.

Victime de fractures du crâne, le milieu de terrain des Loups peut désormais poursuivre sa revalidation à la maison. 

Il est en effet rentré à la maison.Il va notamment commencer la kiné sportive et commencer tout doucement à penser à l’avenir.

"Le plus important est qu’on reste tranquille avec notre fils, qu'on reste à ses côtés", souffle Franco, le papa. "Il faut le guider, le rassurer. Marino pose beaucoup de questions, on s’évertue à l’aider avec sa maman et sa compagne. On doit le protéger et éviter un trop grand afflux de l’extérieur, c’est un énorme drame qu’il a vécu. Le moral est au beau fixe et physiquement, ça va mais il doit faire de la kiné et il faut lui laisser le temps, tout doucement. Il doit rester dans sa bulle."

Alors qu’il est en dernière année pour devenir prof de gym (il était en période de stage), le milieu de terrain n’a pas perdu sa motivation. "On est en contact avec son école pour voir comment l’aider à finir son année et ses études. Des options sont sur la table. En tout cas, il est super motivé à décrocher son diplôme en fin d'année scolaire."