Centre Découvrez tout ce qui s'est passé ce week-end au sein de l'élite provinciale

RUS Binche - Le Roeulx 2-1

Sur le papier, ce derby devait être la fête du foot. Mais la vie et ses aléas ont pris, à raison, le dessus ce dimanche. Piero Rizzo, coach emblématique du Roeulx et de la P1, perdait son papa ce dimanche matin.

Sur le terrain, Binche dominait la première période de la tête et des épaules, avec un but tardif de Michez. On pensait alors les locaux sur les bons rails. Pourtant prévenus, les Binchois se faisaient surprendre par un ancien de la maison au retour des vestiaires : Baiardo trompait Vanbelle sur coup-franc. Piqués au vif, les locaux reprenaient l’avantage par Baruffi, sans plus le lâcher. Binche reste leader de la P1, première défaite pour le Roeulx !

Les buts : 44e Michez (1-0), 48e Baiardo (1-1), 61e Baruffi (2-1).


Beloeil - Pays Blanc 2-2

Beloeil aurait dû s’imposer avec au moins trois buts d’écart mais au final, le Pays Blanc s’en retourne avec un très bon point.

Car les visiteurs ne sont pas sortis très souvent durant ce match mais ils ont fait preuve de réalisme. D’abord peu avant la 25 e, quand Hempte bottait sèchement son coup-franc. Gueguin repoussait et Huyzentruyt suivait bien pour ouvrir le score. Puis à la 86e quand Boucart réalisait un passage en force dont il a le secret pour ramener l’égalité (2-2).

Entre ces deux faits, Beloeil était revenu à 1-1 via Aneddam à la 27e et avait pris l’avance sur penalty par Mars à la 52e. Un but d’Aneddam était annulé à la 63e tandis que Reheul, seul, ratait la cible. Beloeil avait déjà loupé le coche par Aneddam et Jephte en première mi-temps.

Les buts : 24e Huyzentruyt (0-1), 27e Aneddam (1-1), 52e Mars sur pen. (2-1), 86e Boucart (2-2).


Péruwelz - Monceau 0-2

Succès pas si évident que ça pour Monceau. Péruwelz aurait pu revendiquer mieux. Tainmont, à 0-1, a raté un penalty et le PFC a fini à dix suite à l’exclusion de Milito. “Nous n’avons pas été efficaces devant le but. Quand ça ne veut pas… Dommage, car nous avons fait douter Monceau”, assure Jonathan Krys.

Les buts : 15e Befahy (0-1), 84e Lambert (0-2).

Gilly - Snef 0-0

Les deux clubs, issus de la P2C, se connaissaient très bien avant de se retrouver, en P1 cette fois.

La rencontre s’annonçait très disputée. Les Gilliciens dominaient la première période. Les meilleures occasions survenaient en fin de premier acte. Spitaels tentait sa chance sur coup franc. Storms sortait un bel arrêt. Quelques minutes plus tard, Oulobo était à deux doigts de débloquer le marquoir. Mais son superbe enroulé heurtait l’intérieur du poteau…

Au retour des vestiaires, Snef équilibrait les débats. Les deux formations se procuraient de belles opportunités. Mais le ballon ne voulait pas rentrer. Les dix dernières minutes étaient largement à l’avantage des visiteurs. Gilly ne craquait pas et pouvait se contenter d’un point.


Warcoing - Solre 2-1

Succès très important pour l’OC. “La première mi-temps a été pour nous, avec 4 occasions franches. On a pu en mettre deux. En 2e période, Solre a poussé mais nous sommes restés bien organisés”, souligne Jérôme Baudry, buteur ce dimanche. Solre a donc été surpris par le promu. Des Solréziens qui ont poussé en 2e période mais sans succès.

Les buts : 19e Devos (1-0), 24e Baudry (2-0), 32e sur pen. Pot (2-1)


Soignies - Pâturages 0-1

Rien ne va plus à Soignies, qui vient de ne prendre qu’1 point sur 15. Pour Pâturages, cette 2 e victoire fait du bien, après un nouveau 0 sur 6. Radoncic, seul buteur, était le héros du jour.

Le but : 77e Radoncic (0-1)



Houdeng - Montignies 1-0

Houdeng a retrouvé la forme et peut remercier Brandon Diotallevi ! Les Spirous signent un 8 sur 12 et ne sont plus battus depuis 4 rencontres. Du côté de Montignies, le bilan d’1 sur 9 fait tâche.

Le but : 90e +4 Diotallevi (1-0).



Hornu - Molenbaix 0-3

Très beau succès de Molenbaix. “Un succès globalement mérité face à une équipe d’Hornu qui était bien plus forte techniquement mais qui n’a jamais trouvé la faille dans notre organisation. L’adversaire s’est énervé et a fini à 9” , résume Frédéric Debaisieux.
Supérieur techniquement, Hornu n’a jamais trouvé la parade face à l’organisation adverse et a terminé le match à 9…

Les buts : 2e Lenglart (0-1), 15e sur pen. Sylla (0-2), 59e Menet (0-3).