Soignies - ROC 36-13


Du sérieux, de l’application et de l’envie, voilà le discours du capitaine sonégien Kevin Williams à la fin de ce quart de finale de Coupe de Belgique. On le sentait, les locaux étaient fiers de leur match, même si c’était loin d’être parfait.

Dès l’entame, les locaux démarraient tambours battants et campaient dans les vingt-deux mètres adverses. Après plusieurs phases proches de l’en-but, les Sonégiens ne concrétisaient pas. Le Roc, alors acculé, sortait une fois pour obtenir une pénalité et passer devant après 10 minutes de jeu (0-3).

Soignies réagissait quelques instants plus tard, le buteur maison Alan Willems égalisant sur pénalité (3-3). Dominateurs dans le jeu, les Verts vont enfin transformer leurs efforts sur un changement d’aile génial d’Alan Williams pour trouver un Vert esseulé (10-3).

Quelques minutes plus tard, les Sonégiens enfonçaient le clou (17-3). On pensait alors le match plié mais le ROC relançait le suspense quelques secondes avant la pause. C’était 17-8 à la pause.

En seconde, les locaux passaient la seconde et prirent très vite le dessus physiquement. C’était alors très vite 22-8, un score qui ne bougera plus pendant de nombreuses minutes.

En fin de rencontre, les changements et la fatigue aidants, les Verts enfonçaient le clou (29-8), le ROC répondant de bien belle manière pour faire 29-13. Dans les derniers instants, Soignies clôturait la partie sur un nouvel essai (36-13). Alan Williams, buteur maison, “trouve le score sévère. C’était poussif, notamment en début de match. On reste assez brouillons dans les 22 adverses, en ne scorant pas assez. Mais c’est positif, c’est un bon match de reprise. Place au Kituro pour assurer une place de troisième.”

Le Black Star en demi-finale

À noter que, dans le duel entre le Black Star et les Brussels Citizens, c'est le premier nommé qui a décroché son ticket pour les demi-finales après un succès16-14