Des conditions dantesques, voilà ce que l’on a vécu au semi-marathon de Binche ce dimanche matin. Pourtant, malgré la pluie incessante, tous avaient répondu présents à cette édition. “C’est du bon temps pour courir”, ironisait Philippe Thirion après le départ des trois vagues de coureurs. “On aurait aimé mieux évidemment, même si la pluie est préférable à une chaleur extrême. Ce qui est positif, c’est que l’on verra des bonnes performances. Malheureusement, Hanne Verbruggen n’a pas su se déplacer, souffrant d’une pharyngite. Pour le reste, quel succès populaire !”

Ce succès, vu le temps, on ne s’y attendait pas. Encore une fois, les Binchois auront surpris et prouvé leur capacité à faire fi du temps. “On se devait de courir”, racontait Marie avant le départ des 6 kms. “Evidemment, on aurait préféré que cela se passe sous le soleil mais on fait avec. Ce qui est important, c’est de garder le sourire !”

Ce sourire, on le retrouvait à l’arrivée sur le visage des nombreux joggeurs. Fiers et heureux de leurs prestations, Mathis et ses camarades de classe de Bonne-Espérance savouraient leurs temps respectifs, à l’issue du 6 kms. “On est une petite vingtaine à être venus courir ensemble. C’est toujours agréable de courir entre amis. Tous n’ont pas l’habitude de courir mais le fait de venir en groupe aide. Et puis, personnellement, j’ai atteint mon objectif d’une demi-heure !”
© ULP


Avant les amateurs, les chasseurs de performances étaient logiquement déjà arrivés. Sur le 6 kms, le Bruxellois Abdeslam Elmetoui s’est imposé en 19’43”. Pour la moyenne distance de 12 kms, c’est le Gantois Kevin Cnudde qui a passé en premier la ligne avec un temps de 42’38”.
© ULP


Enfin venaient les experts du semi. Première dame à passer la ligne en 1h26’18”, Delphine Thirifays savourait sa performance. “C’était un parcours difficile, surtout avec la pluie. On nous l’avait annoncé un peu plus plat. Je suis en pleine préparation pour le marathon d’Amsterdam, qui sera mon tout premier. J’avais de bonnes jambes toute le long, je suis vraiment contente de ma course.”

Du côté des messieurs, c’est le Bruxellois Youssef Bouissane qui s’est imposé en 1h07’50”. Deuxième du dernier marathon de Visé, il venait à Binche pour gagner. “C’était un très bon parcours. Logiquement, avec le temps, c’était assez boueux. Mais bon, c’était bien, je suis heureux de ma course. C’était notre première fois à Binche avec l’équipe, je pense qu’on reviendra !”
© ULP


>>> Toutes les photos de l'évènement <<<