Samedi, les Loups reçoivent Anvers le leader de la Superleague (20h45).

Jusqu’ à la quatrième journée de la Superleague, l’ENL Water-Polo trônait fièrement en tête du championnat, surfant sur l’euphorie de la défunte saison qui avait envoyé les Loups en playoffs.

Depuis les Louviérois de Borhene Ben Romdhane sont rentrés dans le rang, n’encaissant qu’un point sur neuf, grâce à un partage à Eecklo.

"Mais c’était prévisible", lance Denis Leemans, le président louviérois. "On a commencé avec les trois promus et donc en engrangeant pas mal de points directement. Ensuite, nos adversaires sont devenus les concurrents directs."

A l’aube de cette 9e journée, l’ENL n’est plus que quatrième, à égalité de points avec le 5e Courtrai.

Une situation qui n’émeut pas le bassin louviérois là où, au contraire, on trouve plutôt du positif.

Un leader accessible? 

"On constate qu’on est en progression par rapport à la saison dernière. Face à certains adversaires, les résultats sont meilleurs."

Ce samedi soir, les Loups ont en tout cas envie de gâter leurs supporters. Le club organise d’ailleurs un rassemblement avec ses sponsors à la Cantine des Italiens avant le match.

C’est que l’affiche du jour en vaut la chandelle. Anvers, c’est la meilleure équipe belge actuellement et qui compte dans ses rangs le Croate Opacak, un monstre des bassins.

"C’est un joueur hors norme", s’enthousiasme Leemans. "Il jouait en première division hongroise. C’est un buteur !"

Les Louviérois se souviendront surtout qu’ils avaient réussi à battre Anvers au Point d’Eau de La Louvière la saison précédente. De quoi augmenter le capital confiance.

"Si on arrive à le museler, le souci est que ça va libérer des espaces. Mais après, face à chaque équipe, c’est à chaque fois de l’expérience que l’on engrange. Avec Opacak, ce n’est pas seulement une question de technique mais surtout de la puissance. Et cela se gagne au fil des ans."

Les Loups seront plus qu’au complet puisque Joachim Flament est revenu d’Espagne "pour apporter plus de concurrence. Dans un groupe, c’est l’idéal !"