Les Louviérois n'ont pas failli pour cette affiche de la Superleague.

Les Louviérois ont remporté samedi soir leur 5e victoire de la saison et pas contre n’importe qui. 

Les joueurs de Borhene Ben Romdhane se sont payés le scalp du leader anversois 13-09. 

"Et pourtant, après notre but d'ouverture, le score affichait 1-4 mais finalement, on a réussi à revenir et à tenir bon défensivement. Sur les trois derniers quart-temps, on n'encaisse que cinq buts!", s'enthousiasme Olivier Huart, le capitaine louviérois. "On a mieux géré les zone plus par rapport aux rencontre précédentes. Mais on a surtout fait preuve d'une grosse solidarité pour contenir leur pointe notamment. Et puis physiquement, on a fait la différence avec des contre-attaques. Ils ont eu l'occasion d'égaliser mais à 9-8, Sacha Matthys, qui alternait au gardien avec Dylan Magagnin, a stoppé le penalty et on a repris notre envol."

S’ils ne récupèrent pas de place au classement de la Superleague, ils confortent leur présence dans le Top 4 et s’offre à nouveau un match référence avec un collectif bien huilé.

De bon augure alors qu'il ne reste que deux matches à jouer en 2019 et pas n'importe lesquels. 

Si les Loups joueront Tournai en championnat le week-end prochain, ils ont surtout l'occasion le 14 décembre d'écrire l'Histoire de leur club avec les quarts de finale de la Coupe de Belgique contre le Brussels, une équipe de D2. 

"Si on passe, on jouerait d'office les demi-finales à la maison parce que l'organisation est à l'ENL", se félicite le joueur, ancien de Tournai. "Imaginez si on arrive à confirmer nos playoffs de la saison dernière, on réaliserait un exploit historique. Jamais, le club n'a réussi les deux accessions la même saison. Pour le moral, en tout cas, cette victoire est de bon augure et on espère que cela nous permettra de passer de bonnes fêtes bien au chaud. En plus, à la maison, on sait qu'on peut battre tout le monde. On a l'a à nouveau montré ce samedi."