C’est devenu une habitude. A quelques jours du lancement de la saison, l’ENL WP présente ses ambitions. Nonagénaire cette année, le club entend surfer sur les bons résultats des saisons précédentes et de suivre la progression que l’équipe connaît depuis 2015 : 7e en 2015 et 2016, 6e en 2017, 5e en 2018, 4e en 2019 et 3e lorsque la saison fut interrompue de manière prématurée en raison du Covid.

Alors qu'il n'y aura pas de playoffs cette saison et que la Coupe 2021 se jouera en mai, les Loups veulent passer un cap.

Un groupe presqu'inchangé

"L’objectif, c’est le Top 3 à la fin de cette saison. On a les moyens d’y arriver", lance Julien Grégoire. "Même si les autres équipes se sont renforcées."

Mais à l’ENL, si on retrouve toujours les mêmes têtes que la saison dernière, le Point d’Eau a vu débarquer l’Espagnol Alvaro Caracuel Munoz, une connaissance à Joachim Flament, et le jeune Luka Sunjic, fils du nouveau coach, pour qui l’adaptation dans un niveau supérieur à ce qu’il a pu connaître en Irlande la saison dernière pourra prendre quelques matches.

"Alvaro est un gaucher et c’est rare. En jouant sur son aile, il offre la possibilité aux joueurs opposés d’avoir plus de libertés puisqu’il devrait attirer des adversaires."

Pour le reste, les "papys" Chavepeyer, Huart, Goffin sont toujours bien présents aux côtés du groupe qui reste jeune malgré une expérience déjà bien conséquente à ce niveau.

"Dans l’équipe, nous allons aussi intégrer des jeunes U17 et U21."

Nouveau coach

La grande nouveauté finalement à l’ENL, c’est le changement de coach.

Dans un club où l’on prône la stabilité et le travail sur le long terme, le départ de Borhene Ben Romdane fut une surprise. Celui qui a rejoint le nouveau club de Braine-l’Alleud a été remplacé par le Croate le Kristijan Sunjic, après un interim du revenant Marco Bonfitto. A 48 ans, il n’est pas inconnu du water-polo belge puisqu’il est en charge également de l’équipe nationale U19. En plus de sa casquette de coach de Superleague, il enfile celle de directeur technique en succédant à son compatriote Boban Vostic, rentré au pays après une saison au Point d’Eau de La Louvière.

"Avec Borhene, l’équipe avait acquis une très bonne condition physique. Sur ce point, personne ne faisait mieux en Superligue", commente Julien Grégoire. "Avec le tacticien qu’est Kristijan, on pourra développer le fond de jeu qui pouvait nous manquer. Il faut parfois jouer plus intelligemment."

© Dumont

Premier objectif: la finale de la Coupe 2020

Dans leur nouvelle cafetaria, qu’ils espèrent voir devenir une véritable tannière, les Loups ont aussi évoqué la finale de la Coupe de Belgique 2020 qui a été reportée en raison du Covid. Re-programmée le 11 novembre au Point d’Eau, elle pourrait offrir un premier trophée pour les Louviérois.

"Pour l’instant, c’est toujours au programme mais tout cela dépend aussi de l’évolution du Coronavirus. Nous avions déjà vendu 330 tickets alors que pour le moment seuls 200 spectateurs seraient seulement autorisés..."