Le président du club de tennis de table brainois aimerait recevoir plus d’informations sur une éventuelle reprise.

Alors que le CNS a autorisé à partir du 18 mai les entrainements collectifs d’extérieur, les sports de salle sont toujours dans l’attente d’une éventuelle reprise.

Rares sont les communications officielles prévoyant un plan de reprise et en tennis de table, c’est quasiment le néant.

"Nous avons eu au début de la crise une communication nous informant de la fin des compétitions et des conséquences pour les divisions mais sinon, nous n’avons eu aucune autre communication pour la reprise", se désole Yves Guévar, le président du CTT Braine.

A Braine-le-Comte, ils sont généralement 80 à se succéder sur les différentes tables.

Jusque'à maintenant, elles sont donc restées bien rangées. "Les sports indoor sont vraiment les parents pauvres durant cette crise. On ne parle que de reprise pour les sports extérieur avec notamment l’exemple du kayak. Mais pour les salles, il n’y a pour l’instant rien, aucune perspective. Que ce soit du gouvernement ou de notre Fédération."

Pourtant, ce n’est pas faute d’avoir des idées. "Beaucoup de pistes circulent. Surtout provenant de joueurs. Par exemple, mettre cinq mètres de distances entre les tables. On avait même évoqué l’idée de sortir les tables et les disposer sous une grande tonnelle pour être protégé. Mais pour l’instant, rien n’a été validé ou pris en compte. Nous aimerions enfin recevoir des informations. Savoir quand et comment. Même si je pense que la Ministre a pour l’instant d’autres chats à fouetter."